e-Western chez L’ivre-Book

La naissance d’une nouvelle collection est toujours un instant à part et qui serait le mieux placé pour en parler que son directeur, Manuel Essard :

« La collection e-western est l’aboutissement d’une passion dévorante, de rencontres enthousiasmantes et d’envies communicatives. Elle se veut résolument populaire, poussiéreuse (dans le bon sens du terme), novatrice et hétéroclite.

Après avoir été proposée à divers éditeurs qui n’en voyaient pas l’utilité, l’intérêt ou la possibilité, j’ai eu la chance de rencontrer un éditeur empathique et chaleureux. C’est ainsi que cette collection unique en France a pris place au sein des Editions L’ivre-book grâce à Lilian Ronchaud, son patron.

Et l’actualité de ces derniers temps me conforte dans la viabilité d’une collection consacrée au western. Voyez les publications des Editions Rivage, Gallmeister et Actes Sud. Sans parlez des oeuvres que l’on peut trouver un peu partout.

11161346_674009462743858_1281064579680719268_n

Une des particularité de cette collection est qu’elle a la volonté de publier toutes les formes, toutes les tendances du western. Du western américain classique à tous les genres, pour peu que les thématiques propres à l’Ouest soient respectées. Il y aura donc du space-opéra (forcément), du fantastique, du contemporain, du cinématographique, de la Fantasy, de l’érotisme, du steampunk, etc.

Deuxième particularité : e-western compte faire la part belle aux auteur(e)s francophones, vieux routiers populaires, abonnés mainstream, jeunes plumes. Mais les anglo-saxons ne seront pas oubliés, loin de là. D’or et déjà, un des plus grands romanciers américains (sinon le plus grand) est en cours de traduction.

Troisième particularité : la collection e-western se décline en trois grands axes. « Mèche longue », « Mèche courte » et « document ».

« Mèche longue » accueille les romans et les séries (inédits et nouveautés).
« Mèche courte » est dédiée aux nouvelles, voir aux novellas.
« Document » exhume des textes oubliés, négligés, inconnus traitant de l’Ouest, de la Frontière et des pionniers.

Voici, dans les grands traits, le visage de la collection e-western. Le rythme de parution des oeuvres sera, dans un premier temps, mensuel.

Le premier titre d’e-western « Mèche longue » (Octobre 2015) est le planet-opera Galax Western, de Hugues Douriaux.

Le premier titre d’e-western « Document » (Novembre 2015) est la relation de voyage de François de Tessan, « Promenades au Far-West », originalement publiée en 1912.

Bonnes lectures

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s