« Les amours rétiniennes » de Louise Sullivan

ISBN : 978-2-36892-147-0 / 0,99€ (20 pages environ)

Les Amours retiniennes 700Enfermée dans sa cage à princesse, Louise découvre que l’amour de sa vie tient dans le rond minuscule du judas de sa porte. Qui est-il? Pourquoi n’entre-t-il pas? Pourquoi ne peut-elle sortir?

La littérature se rêve ici dispositif optique mais le culte de l’image n’est pas rassurant : il égare le regard plus qu’il ne le fixe. Il y a de la perte dans l’image ; les mots cherchent non pas à la retrouver mais à la recréer, sinon la réactiver.

Du regard du lecteur au regard du lecteur-voyeur il n’y a qu’un pas. A franchir pour retirer du texte la substantifique moelle. Louise Sullivan offre à son lecteur un truchement du voyeurisme : lui faire voir ce qui n’est pas écrit sans avoir l’air d’y toucher.  La composition voyeuriste est alors uniquement soulignée par une distance et une vue brouillée, elle devient non pas génératrice d’excitation mais de frustration qui elle, engendre la réflexion.

Disponible le 20 juin chez L’ivre-BookFNACImmatérielRelayAmazonGoogle PlayBookeenKoboNolim CarrefourArchambault –  etc.

Publicités
Cet article a été publié dans Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Les amours rétiniennes » de Louise Sullivan

  1. herreiffel dit :

    A reblogué ceci sur FABRICE LIEGEOISet a ajouté:
    Louise SULLIVAN débarque par l’œilleton de l’Ivre-Book et offre à la lecture, Les amours rétiniennes… En clair, RDV chez l’ophtalmo programmé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s